Articles Nutrition

Les produits sucrés

on

Ces aliments ont comme principale fonction de faire plaisir aux papilles gustatives. Ils sont donc à consommer avec modération.

Le sucre appelle le sucre, plus vous en mangez et plus vous en avez envie.

Le chocolat

Le chocolat noir est très calorique car très gras mais il apporte une bonne quantité d’anti-oxydants et d’oligo-éléments, un peu de fibres et très peu de sucres. Moins il est noir et plus il est sucré.

S’il est au lait, il est encore plus sucré et apporte de mauvaises graisses.

Les barres chocolatées sont un concentré de sucres et de calories. La plupart des barres céréales sont très sucrées.

Les barres protéinées

Il est nécessaire d’utiliser des compléments protéinés associant au moins 3 sources de rotéines différentes.

Il est préférable que la teneur en protéine soit équivalente ou si possible supérieure à la teneur en glucides

Pâtisseries, viennoiseries et biscuits

Ils apportent beaucoup de sucres rapides et des graisses particulièrement mauvaises pour la santé (des graisses saturées)

Glaces et sorbets

Les glaces à base de lait ou de crème sont des desserts très sucrés et gras.

Les sorbets à base de fruits et d’eau sont des aliments plus équilibrés, sans aucune graisse. Ils sont donc moins caloriques que les glaces à la crème.

Les céréales du petit-déjeuner

Elles n’ont rien à voir avec les premières céréales naturelles du petit-déjeuner qu’était le muesli.

La plupart contiennent beaucoup de sucres ajoutés et de mauvaises graisses.

Les faux sucres

Les édulcorants ne sont pas de vrais aliments à proprement parler. Ils entretiennent l’habitude de consommer des aliments au goût sucré et entretiennent l’attirance pour le sucre et les aliments qui en contiennent.

Les molécules de synthèse : aspartam, saccharine

Ils ont un fort pouvoir sucrant et apportent très peu de calories. On les trouve dans les sodas et sous forme de poudre ou de comprimés à mettre dans le café ou dans les yaourts.

Les « sucres-alcool » : sorbitol, maltilol

On les trouve dans les bonbons sans sucre et dans diverse produits diététiques

Le sucralose

Issu de la canne à sucre, il a un pouvoir sucrant 600 fois supérieur au sucre.

Il se trouve dans certains aliments industriels.

La stévia

Sous sa forme naturelle, il est issu d’une plante. On trouve de plus en plus de stévia sous forme de poudre d’origine synthétique et non pas naturelle.

 

Référence

Dr Eric Ménat – « Dictionnaire pratique de la diététique » – Edition Grancher

Dr Eve Villemur – Dr Eric Menat – « Maigrir avec la nutrition comportementale » – Edition Thierry Souccar